La street-food en Chine

Publié le Publié dans CFW4

                 La street-food en Chine 

La rue, en Chine ? Le ventre ne sait plus où donner de la tête !

« Ici, tout ce qui a quatre pattes se mange, sauf les chaises et les tables », c’est dire si cette expression de la province du Guangdong* illustre bien la diversité de la cuisine chinoise!

En Chine, à toute heure, artisans, marchands ambulants, grands-mères, grands-pères, etc. s’affairent derrière leurs fourneaux pour vendre , ici sur une charrette, là dans une bicoque, une cuisine savoureuse qui se dévore en quelques coups de dents. Véritables institutions, ces mini-cuisine-boutiques sur roulettes rythment la vie des rues chinoises.

 

Pour le petit déjeuner, dès six heures, l’odeur des boissons au soja* et la fumée des paniers de bambou, dans lesquels cuisent des brioches fourrées, embaument les rues.
Brioches (bao zi) sucrées fourrées au taro, au sésame noir, aux haricots azuki, à la crème d’œuf, ou encore brioches salées fourrées à la viande porc, de poulet, ou aux légumes verts. Le choix est large!

On peut aussi trouver des beignets frits (you tiao*), croustillants à l’extérieur et délicieusement tendres à l’intérieur, ou encore des cifan tuan – une spécialité de Shanghai qui va vous caler toute une matinée ! Une boule chaude de riz gluant enveloppant un you tiao, des émincés de porc frits, des légumes marinés dans du vinaigre, le tout lié par une sauce spéciale…

 

A côté, un petit stand vend des sheng jian bao*: de petites brioches généralement fourrées au porc, grillées et moelleuses à la fois, joliment saupoudrées de graines de sésame et de ciboulette chinoise. Un petit jus dans la brioche nous rappellera qu’il faut d’abord délicatement creuser un trou dans la brioche, puis aspirer la sauce pour enfin savourer le reste, comme pour les xiao long bao*!

 

Dans le nord de la Chine, la province du Shandong* est célèbre pour son jian bing* : galette salée à base de farine d’haricots mungo, agrémentée d’un oeuf, de sauce de soja fermenté, d’un you tiao, ainsi que d’un biscuit salé croustillant et d’herbes fraîches… Le tout est soigneusement enroulé et prêt à être mangé sur le pouce. Bien entendu, l’option sauce pimentée est possible! Fondant et croustillant en même temps dans la bouche c’est possible ! Un savoureux mélange de yin et yang…

Dans la rue passe un marchant ambulant vendant des brochettes de cenelles confites* : fruits rouges d’une rondeur généreuse, enrobés de sirop de sucre, rendant le tout à la fois croquant et sucré à l’extérieur, tendre et acidulé à l’intérieur.

De l’autre côté de la rue, on peut manger des oeufs au thé noir (cha dan)! Il s’agit d’oeufs durs qui ont mariné durant des heures dans de nombreuses épices. A ne pas confondre avec l’oeuf de cent ans (Pi dan), également dur et parfumé. (Non, on ne vous donnera pas les recettes, notre grand-mère nous l’a interdit.)

Vous pensiez que les Hamburger sonnaient Allemand et qu’ils se dévoraient Américain ? Et bien il se pourrait que l’American pain fourré ait des ancêtres Chinois…*! Les rou jia mo*, spécialité du Shaanxi, présentent une petite ressemblance et font fureur en Chine: un pain moelleux agrémenté de viande de porc ayant mariné des heures dans des épices savoureuses, accompagné de verdure fraîche…

Sachant que le riz est aux Chinois ce que la baguette de pain est aux Français impossible de ne pas évoquer ce snack national constitué essentiellement de riz gluant: le zong zi! La boule de riz est farcie de diverses garnitures (haricots mungo, pâte de haricots rouges, jujube, porc, champignons noirs chinois, œufs de canard salés, etc.) et enrobé dans des feuilles de bambou, de lotus, ou d’autre plante. Chaque type de feuille imprime sa propre odeur et donne une saveur particulière au riz.

Le soir tombant, on peut manger des nouilles sautées au wok! A moins que vous ne préfériez des brochettes de légumes et de viandes cuites au barbecue, attablé entre amis…

 

 

 

*Guangdong : province du sud-est de la Chine continentale
*à Paris, on peut trouver de la boisson de soja fraîche à Best Tofu dans le quartier de Belleville, ou encore dans la boutique japonaise Tofuya dans le neuvième arrondissement
*à Paris, on peut trouver des You Tiao chez Tang Frères Gourmet, dans le treizième arrondissement
*de merveilleux sheng jian bao peuvent se savourer chez Jixiao’s Buns, dans le troisième arrondissement de Paris
*xiao long bao : spécialité à la vapeur de Shanghai, sorte de ravioli à la peau délicate dans lequel, en général, de la viande de porc dans son jus est cuit dans un panier en bambou
*on dit qu’à Paris, un petit restaurant en face d’un cinéma au métro Gobelins en vendrait…
*rendez-vous en Chine pour goûter à ces délicieux fruits confits!
*Shandong : province du nord-est de la Chine continentale

*hamburgers chinois : http://www.huffingtonpost.com/2015/04/08/what-are-chinese-hamburger_n_7020056.html
* Vous trouverez de délicieux Rou jia Mo à La taverne de Zhao à Paris.